Ayacucho, dont le nom signifie « ville du sang », n’est certainement pas la première destination à laquelle on pense lorsqu’il est question de parcourir les Andes. En effet, la plupart des visiteurs qui se rendent sur le territoire péruvien choisissent de séjourner à Cusco, Arequipa et Lima. Très peu décident de faire une escale à Ayacucho. C’est dommage, car cette cité, également connue sous le nom de Huamanga, a beaucoup à offrir. Située à 2671 m d’altitude, elle constitue un excellent point de départ pour découvrir les villes de haute altitude. Prévoyez-vous de visiter la ville à l’occasion de votre prochain séjour au Pérou ? Voici quelques conseils pour profiter pleinement de votre escapade.

Quand partir à Ayacucho ?

Il est possible de visiter Ayacucho tout au long de l’année lors d’un séjour sur mesure au Pérou. Cependant, certains mois sont à privilégier pour profiter d’un climat clément dans la ville. Notamment, les mois de mai, juin, juillet, août et septembre sont idéaux pour partir. Au cours de cette période, il fait chaud et sec. Tout de même, il est on ne peut plus conseillé d’emporter quelques vêtements chauds. Du coucher du soleil jusqu’à son lever, il peut faire frais.

Si vous ne pouvez pas vous libérer pendant ces mois, évitez à tout prix de planifier votre voyage pendant les mois de janvier et février. Au cours de ces mois, il pleut des cordes dans la ville. Ce qui vous empêchera de vous adonner aux différentes activités de plein air.

Que visiter absolument ?

sejour ayacucho perou

La ville d’Ayacucho regorge autant d’attraits touristiques. À cet égard, elle ne manque pas non plus d’activités touristiques. Compte tenu des divers choix qui s’offrent à vous, il est plus judicieux de faire appel à un voyagiste spécialisé. Celui-ci vous conduira vers les sites incontournables de la ville. De plus, il vous offrira des explications bien détaillées sur chaque site visité. Si vous ne pouvez pas vous offrir un circuit accompagné, pensez à visiter les sites suivants :

Le belvédère Santa Ana Mirador

Le belvédère du Mirador de Santa Ana est sans aucun doute le meilleur point de vue pour apprécier la ville dans toute sa splendeur.

Les ateliers d’artisanat

La ville d’Ayacucho est réputée pour ses produits artisanaux. Lors de votre séjour, assurez-vous de visiter au moins un atelier d’artisanat. Les meilleurs sont situés dans le quartier de Santa Ana. Cette activité vous permet d’apprendre comment fabriquer des objets artisanaux. Vous y trouverez aussi sûrement des souvenirs à ramener à vos proches.

Les ruines de Huari

Les ruines de Huari sont la preuve qu’Ayacucho fut la terre de l’Empire Huari. Aussi appelée « Wari », Huari est l’une des civilisations les plus importantes qui précédaient les Incas. Experts en céramiques, leurs objets sont encore visibles dans la ville.

Près de la ville de Quinua qui se situe à à peine une quarantaine de kilomètres d’Ayacucho, ces vestiges sont fascinants. Les visiter vous plonge dans un événement historique impressionnant. Parmi les attraits immanquables, on retiendra notamment le musée Real, la mesa ritual, Calley muro wari ainsi que le temple Mayor.

Les Pampas d’Ayacucho

Toujours près de la ville de Quinua, le sanctuaire historique de Pampas était le lieu de guerre d’Ayacucho pendant la guerre d’indépendance du Pérou. S’étendant sur 3 km² de superficie, il abrite un gigantesque obélisque qui commémore les victimes qui ont tout fait pour assurer la liberté péruvienne.

La grotte de Pikimachay

Située dans la vallée d’Ayacucho, cette grotte abrite des artefacts archéologiques qui comptent parmi les plus anciens artefacts artificiels à travers l’Amérique latine. Si vous êtes passionné d’archéologie et d’histoire humaine, elle est tout simplement incontournable.

Les ruines de Vilcashuamán

Vilcashuamán fut l’un des centres administratifs les plus importants de l’Empire inca. Après la conquête espagnole, des édifices coloniaux ont été construits au-dessus du complexe. Cependant, vous pouvez toujours y voir quelques ruines de l’époque, comme les murs du Temple du Soleil.

Les lagunes de Millpu

Ce sont des lagons bleu turquoise qui font partie des merveilles naturelles d’Ayacucho. La meilleure façon de les explorer est de faire le tour le long de la falaise. Vous pouvez aussi vous y baigner. Toutefois, rappelez-vous que les eaux en haute altitude sont glacées.

L’architecture historique

La ville d’Ayacucho est considérée comme étant la ville des églises. Pas moins d’une trentaine d’églises et de temples se dressent dans la ville. Certains d’entre eux sont des bâtiments spectaculaires et ne vous laissent pas indifférents. Ils bordent la plaza de Armas. Il s’agit d’une grande place au centre de laquelle se trouvent des bancs où vous pouvez vous asseoir pour admirer les édifices.

La vallée de Sondondo

Au sud de la ville, la vallée de Sondondo est une concentration de merveilles. Vous y trouverez un site archéologique, mais aussi des eaux thermales. Chaque année, la vallée accueille le Yaku Raymi. Il s’agit du festival de l’eau qui rend hommage au ciel et à la Pachamama ou « Mère Terre ».

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *